Nos services

BIEN VIEILLIR

BIEN VIVRE

Amaelles vous présente ses plateformes de répits !

Devenir aidant d’une personne atteinte par une pathologie neurodégénérative ne se décide pas, mais est souvent imposé par la détérioration de l’état de santé d’un individu proche.
Nous savons que cette situation peut être compliquée et fatigante, autant physiquement que mentalement. Amaelles vous propose alors différentes solutions, dont les plateformes de répit aux aidants.

La structures historique Rivage devient Amaelles

Rivage est un service non-lucratif d’accompagnement et de répit, géré par l’association APAMAD.

Depuis 1947 notre réseau d’association intervient dans le champs social, médico-social et sanitaire, dans une logique d’intérêt général.

Nous sommes convaincus que l’esprit solidaire et l’aide humaine apportent toujours un petit rayon de soleil et permettent de rendre les difficultés du quotidien plus acceptables.

Nous mettons à disposition notre grande expérience, qui permet de bien vivre chez soi en toute sérénité et tranquilité.

Amaelles en quelques chiffres

70

ans d’expérience

14

Professionnels à votre service

1167

Bénéficiaires chaque année

De 1947 à Amaelles, une histoire solide

Les premières structures ont pris vie dans le contexte de la seconde guerre mondiale, lorsque le financement de l’Etat dédié à la reconstruction du pays et à l’accompagnement des populations diminue. La population avait des besoins criants en nourriture et logement.

L’industriel Mulhousien Bernard Thierry-Mieg, accompagné par l’assistante sociale Violette Schoen, souhaitent maintenir les actions mises en place pour les « vieux » (terme courant employé à l’époque). Ensemble, ils créent « l’Aide aux vieux » pour apporter un soutien moral et matériel aux personnes âgées du Haut-Rhin.

Création de l’association “Aide aux vieux” par ’industriel mulhousien Bernard Thierry-Mieg et l’assistance sociale Violette Schoen.

Ouverture des premières résidences autonomies.

Changement de nom : l’Aide aux Vieux devient l’AAPA.

Ouverture du premier accueil de jour (pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer).

Ouverture du Service de Soins Infirmiers à domicile.

Création de la Marque Fami Emploi 68.

L’AAPA devient l’APA.

L’association APA est reconnue de mission d’utilité public.

Ouverture du service de garde de nuit.

L’APA se scinde en 2 associations distinctes APAMAD et APALIB’.

Regroupement de toutes les associations et structure sous la Marque “Réseau APA”.

Intégration de l’ASHPA, Association Soins et Hébergement Personnes Agées, qui gère 2 EHPAD à Mulhouse : Les Ecureuils et la Maison de l’Arc.

Le Réseau APA se rapproche de différentes associations en dehors du Haut Rhin.

Fusion entre l’association ASAME et APAMAD.

Confonde le 1er Collectif Français d’aide et de soins à la personne.

            Devient Amaelles.

L’avis des collaborateurs sur l’aventure Amaelles

Ce regroupement est un pont entre ce que chacun était et ce que nous devenons ensemble. C’est une fierté de faire partie de ce collectif, de partager ces moments, l’optimisme et l’énergie apportée par ces occasions de prendre de la hauteur.

Daniel Pichet – Responsable Qualité et auteur du Management Natwani