Chez Amaelles, le 1er collectif français d’aide et de soins à la personne, nous sommes persuadés d’être meilleurs ensemble ! Menés par l’envie et le besoin de prendre collectivement nos responsabilités, nous souhaitons décupler notre pouvoir d’agir.

Nous avons la forte conviction que la résolution des problématiques sociales, environnementales et économiques de notre monde passera par notre capacité à coopérer.

Pour notre première action forte sous le nom d’Amaelles, nous publions un Guide des bonnes pratiques environnementales appliquées aux métiers du domicile.

A ce jour, nous sommes la seule structure du secteur à proposer un tel document. On a vraiment envie de s'investir dans la sensibilisation de ses salariés à la protection de notre environnement.

Pourquoi ce choix ?

Cohérent avec nos valeurs, le guide des bonnes pratiques environnementales répond à notre envie de positiver les impacts générés par nos activités, du point de vue

  • économique
  • social
  • environnemental

Cela passe notamment par la sensibilisation de nos collaborateurs, bénévoles et bénéficiaires aux bonnes pratiques environnementales.

Une idée née à Belfort

L’idée de ce guide est née à Belfort, où l’une des associations du collectif, Domicile 90, a instauré dès 2017 une forte démarche RSE forte.

Savez-vous que cette idée a reçu le Trophée RSE de la Région Bourgogne Franche-Comté en 2018 ?

Les Eco(s) Ambassadeurs

Après avoir reçu le Trophée RSE, en 2019 l’association crée sa 1ère promotion d’Eco(s) Ambassadeurs.

Le principe c'était de sensibiliser les salariés volontaires aux bons gestes environnementaux .

Les équipes ont ainsi organisé une série d'ateliers RSE sur différents thématiques

  • économies d’électricité (avec EDF)
  • écoconduite et la fabrication de produits ménagers écologiques
  • économies dans le logement (avec Gaïa Energies)

En plus, les équipes d'Ambassadeurs ont fait plusieurs actions tout au long de l'année

  • promotion des bons gestes RSE auprès de leur collègues, bénéficiaires ou proches
  • rédaction des articles mensuels pour le journal des salariés
  • implication dans la protection de l’environnement

Le retour des Eco(s) Ambassadeurs après la crise

Si la crise sanitaire n’a pas permis de former une nouvelle promotion en 2020, une autre promotion a vu le jour en 2021. Ainsi, la formation s’est étoffée d’un atelier sur le tri des déchets (avec le Grand Belfort) et d’un partenariat avec la Prévention Routière.

En plus, une convention tripartite avec EDF et le Département du Territoire de Belfort permet d’inscrire l’action dans la durée.

Diffusion dans toute la France

L'écriture du guide a coïncidé avec les travaux préparatoires pour la création d'Amaelles. Ainsi, Aline Dougoud, Chargée de Prévention–RSE–Communication à Belfort, a partagé ses idées avec les autres territoires.

Tous les collègues du Haut-Rhin, Gard, Marne, Orne, Saône et Loire, ont partagé le guide au sein de leur équipes et souhaitent créer également des Eco(s) Ambassadeurs.

Un guide pour dire quoi et à qui ?

Le guide des bonnes pratiques environnementales s’adresse dans un premier temps aux salariées de terrain de l’aide et du soin à domicile. Elles y trouveront des pratiques professionnelles à appliquer pour protéger notre environnement.

Amaelles, c’est plus de 8 000 salariés qui interviennent quotidiennement, le plus souvent à domicile, mais aussi en Ehpad, en résidences, en centres de santé, en crèches…

Il s’adresse également à nos clients, nos bénévoles et leurs proches. Ils y trouveront des astuces et les gestes respectueux de l’environnement leur permettant de s’assurer un cadre de vie sain tout en réalisant des économies.

Edf soutient Amaelles pour la publication du Guide des bonnes pratiques

La qualité des contacts établis entre Domicile 90 et EDF depuis 2016, a convaincu EDF de nous apporter son soutien financier à hauteur de 5 000 €. Ainsi, grâce à ce partenariat nous avons pu imprimer le Guide en 10 000 exemplaires.

En finançant la réalisation du Guide des bonnes pratiques environnementales, EDF souhaite ainsi montrer son engagement à :

  • sensibiliser, informer et éduquer aux éco-gestes les différents publics : salariés et les familles accompagnées,
  • limiter l’impact des activités des métiers du domicile (auxiliaires de vie, aides-soignantes…) sur l’environnement,
  • limiter la consommation d’énergie des ménages,
  • favoriser la bonne utilisation des énergies dans le logement,
  • Inspirer un nouveau modèle de progrès basé sur le partage, l’intelligence collective et la co-construction ;
  • Placer les Clients au cœur de toutes ses démarches en favorisant l’émanation et l’essaimage d’innovations sociales majeures au service du bien grandir, du bien vivre et du bien vieillir ;
  • lutter contre la précarité énergétique des ménages aux revenus les plus modestes,
  • faire de cette innovation en matière de sensibilisation, d’information et d’éducation de sa population aux économies d’énergie et d’eau, et plus généralement aux éco-gestes, «  une fierté  » pour les parties prenantes
  • multiplier positivement, ensemble, leur impact social et environnemental.

EDF et Le Territoire de Belfort soutiennent les Eco(s) Ambassadeurs

La lutte contre la précarité énergétique est un enjeu majeur qui mobilise EDF et le Département du Territoire de Belfort. Depuis plusieurs années ils mettent en place plusieurs actions pour :

  • sensibiliser le public à la maitrise de l'énergie
  • éduquer à l'environnement et au développement durable.

La mise en œuvre d'actions préventives en matière de maitrise de l'énergie est inscrite dans la convention de partenariat relative au Fonds de Solidarité Logement qui lie le Département et EDF.

Dans le cadre de cette convention, EDF s'engage e à mettre en œuvre des actions d'information, en collaboration avec le Département, pour mieux prévenir les impayés d'énergie.

Les Eco(s) Ambassadeurs permettent de communiquer auprès des salariés de l’aide à domicile et des bénéficiaires. Toutes les actions sont faites de manière ludique et concrète pour mieux comprendre les enjeux avec les gestes du quotidien.

En effet, la convention tripartite EDF / Département / Domicile 90 permet de les sensibiliser, informer et éduquer en vue de :

  • limiter la consommation d'énergie des ménages,
  • lutter contre la précarité énergétique des ménages aux revenus les plus modestes,
  • proposer des solutions pour mieux consommer et moins dépenser (énergies, eau, produits ménagers, alimentation... )

En plus, les salariés de l'association belfortaine vont recevoir du matériel éco-efficient.