La canicule bat son plein en France, et il est d’autant plus important de surveiller les personnes les plus fragiles.

Comme chaque année durant l’été, chez Amaelles nous rappelons l’importance de renforcer les liens avec nos aînés et les personnes en situation de handicap.

En effet, ils sont particulièrement sujets à l’isolement et à la solitude en période estivale. L’été est souvent marquée par les départs en vacances des proches et les phénomènes de fortes chaleurs.

1300 appels en 2 jours en cas de canicule

Depuis 2004, en cas de déclenchement du plan canicule par la Préfecture, nous mettons en place notre opération de veille rapprochée dans le Haut-Rhin. Constituée majoritairement de bénévoles, l’organisation permet de passer près de 1300 appels téléphoniques en deux jours.

Concrètement, lors de l’appel téléphonique nos bénévoles posent 5 questions à chaque personne appelée. L’ensemble des réponses, ainsi que le ressenti de l’appelant, permettent alors de qualifier chaque situation. Lorsque les appelants détectent une situation critique, l’équipe salariée prend le relais.

En l’absence de réponse, nos bénévoles contactent les proches afin de garantir l’état de chaque personne. Cette attention est très appréciée auprès des personnes contactées et constitue une opération de veille sanitaire, sociale et humaine.

Parole de bénévole

Voici quelques témoignages de nos bénévoles ainsi que de notre Responsable Dynamique Bénévolat. Un grand merci à tous ceux qui ont pu prendre un peu de leur temps pour veiller sur nos aînés.

La grande majorité de bénévoles a vraiment apprécié de passer ces appels et moi aussi j’adore cette mission 😊 Les gens sont agréablement surpris de l’appel et très reconnaissants que l’on pense à eux, que l’on prenne le temps de leur demander comment ils vont.

Aurélie, Responsable de la Dynamique Bénévolat 

Vous êtes une équipe formidable, très agréable et réactive. Encore BRAVO. Personnellement, j’ai eu plaisir à être utile. Les contacts étaient enrichissants. Bonne humeur, reconnaissance, gentillesse, tristesse parfois. Toutes les personnes étaient très agréables.

Marielle, Bénévole Amaelles

J’ai adoré cette mission. Des bénéficiaires content de pouvoir parler, que l’on s’occupe d’eux …

Marielle, Bénévole Amaelles

La prévention est primordiale

La période estivale étant amorcée, des conseils seront également diffusés aux bénéficiaires. Ces derniers, bien connus de tous, ne sont pas toujours appliqués. Voici quelques petits gestes qui peuvent améliorer le quotidien de chacun en cas de fortes chaleurs.

  • de l’eau à portée de main
  • des volets fermés
  • la présence d’un ventilateur
  • des vêtements légers
  • une humidification des membres

Une exposition directe représente une véritable agression pour l’organisme. En cas de crampes musculaires (bras, jambes, ventre), d’étourdissements, de faiblesses ou encore d’insomnie inhabituelle il est essentiel de cesser toute activité pendant plusieurs heures tout en se rafraîchissant.

Il est alors essentiel de consulter un médecin si les symptômes s’aggravent ou perdurent.

L’objectif de cette action de veille est d’éviter la déshydratation, l’aggravation d’un état de santé ainsi que le coup de chaleur.

1300 personnes fragiles dans le Haut-Rhin

Tout au long de l’année les associations membres d’Amaelles repèrent, sur près de 50 000 bénéficiaires, , ceux en situation de fragilité, auxquels s’ajoutent les personnes inscrites sur les listes des villes de Mulhouse et Colmar, ceux en situation de fragilité. Ainsi, près de 1300 personnes sont susceptibles d’être contactées téléphoniquement pendant l’épisode caniculaire.

Nous sommes encore à la recherche des bénévoles en cas de canicule

Tout au long de l’été, nous restons à la recherche de volontaires. En cas d’alerte canicule, ils pourront assurer des appels de veille téléphonique, selon leur disponibilité, depuis le confort de leur domicile.

Après un entretien avec la responsable du bénévolat, les bénévoles bénéficient d’une formation et d’un script qui leur permettra d’engager les premières conversations. Ils reçoivent également des listes de suivi nominatives de bénéficiaires à appeler.

Alors, si vous souhaitez consacrer quelques heures pour veiller sur nos ainés depuis chez vous, n’hésitez pas à nous contacter !